Profilage à Repentigny

LAKAY MEDIA Profilage à Repentigny
  • NOIRS AU VOLANT, FIERS ET LIBRES : DEUXIÈME CONVOI POUR LIVRER DES REVENDICATIONS CONTRE LE PROFILAGE RACIAL AU BUREAU DU PREMIER MINISTRE LEGAULT À L’ASSOMPTION
    « NOIRS AU VOLANT, FIERS ET LIBRES » : DEUXIÈME CONVOI POUR LIVRER DES REVENDICATIONS CONTRE LE PROFILAGE RACIAL AU BUREAU DU PREMIER MINISTRE LEGAULT À L’ASSOMPTION Montréal, le 30 août 2020 — Une quarantaine de voiture conduites par des membres des communautés noires de Montréal se jointes à une trentaine de voitures conduites par des résidents noirs de la Lanaudière dans un 2e convoi qui s’est rendu au bureau de comté du Premier ministre François Legault à l’Assomption pour lui présenter une liste de mesures contre le profilage racial au Québec.Le 5 juillet dernier, le premier convoi, sous le ...
  • Les «Noirs au volant» défilent à Montréal contre le profilage racial
    Les «Noirs au volant» défilent à Montréal contre le profilage racial Photo: Capture d’écran de la page Facebook du CACOH Les communautés noires de Montréal organisaient aujourd’hui un évènement nommé «Noirs au volant» afin de protester contre le profilage racial dont sont victimes des conducteurs montréalais. Après le défilé d’hier contre le racisme des motards de Montréal, c’était au tour des automobilistes de défiler dans les rues de Montréal au volant de leurs véhicules afin de manifester et de défendre «leur droit de conduire sans harcèlement et sans peur de la violence policière». À lire aussi: Rassemblement des motards de Montréal contre le racisme Profilage racial: ...
  • Les «Noirs au volant» jusqu’au bureau de François Legault
    https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2019/02/cropped-journal-metro.png  » data-medium-file= »https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2019/02/cropped-journal-metro.png?fit=226%2C90″ data-large-file= »https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2019/02/cropped-journal-metro.png?fit=226%2C90″ width= »226″ height= »90″> Infolettre Rivière-des-Prairies 16:50 31 août 2020 | mise à jour le: 31 août 2020 à 16:50 temps de lecture: 3 minutesPar: Anouk Lebel Métro Les «Noirs au volant» jusqu’au bureau de François Legault Photo: Facebook/Fo NiemiLes participants au cortège dénonçaient le profilage racial envers les personnes noires. Quelques semaines après une première caravane à Montréal, des automobilistes issus des communautés noires récidivent. Le dimanche 30 août, ils se sont rendus  jusqu’au bureau de circonscription du premier ministre du Québec François Legault, à L’Assomption, sur la Rive-Nord, pour déposer dix recommandations contre le profilage racial. À lire aussi: Interpellations policières: la nouvelle politique du ...
  • ON THE B-BALL COURT: $12,000 IN TOTAL FINES FOR BLACKS, A WARNING FOR WHITES
    Rosie Awori – Local Journalism Initiative As restrictions slowly started easing in late May, nine young men took to the courts to enjoy a game of basketball. Unfortunately, what was supposed to be a de-stressing activity resulted in them being slapped with a fine of nearly $12, 000 in total for apparently violating COVID 19 measures in the Repentigny area. Many are saying that it is more evidence of racial profiling that has been on the rise in a borough where Black residents have been complaining about bias treatment at the hands of the police. At a news conference on Sunday July 26, ...
  • Racial profiling: Repentigny police singled out
    Representatives of the black community believe that Repentigny police have discriminated by issuing tickets totaling $ 11,500 to nine young blacks for breaking health rules by playing basketball, while young whites do not. received only a warning, the same evening, on the same site. They demand a meeting with the chief of police to discuss the issue of racial profiling. Posted on July 27, 2020 at 5:00 a.m. Daphne Cameron Press “We cannot have one weight, two measures. What we are asking for is a police service that treats everyone the same, ”said Alain Babineau, of the Center for Research-Action on Race Relations, yesterday ...
  • Repentigny police still accused of racial profiling
    Repentigny police still accused of racial profiling On May 22, Greater Montreal was still confined for three days. Team sports are still prohibited, even outdoors. In the parc de la Seigneurie in Repentigny, several young blacks are playing basketball or soccer when four police cars arrive on the scene. While several young people are on the run, Philippe Jonathan Guerre remains in place. They gave everyone who stayed a ticket, then I was one of those who stayed, says the young man of 22 years. The nine tickets total more than $ 11,500. After we left, other people came to play , ...
  • Repentigny youth believe racial profiling led to heavy COVID-19 fines
    Repentigny youth believe racial profiling led to heavy COVID-19 fines The Repentigny police department denied any form of racial discrimination, saying repeated warnings, not profiling, led to the fines. Author of the article: Jesse Feith  •  Montreal Gazette Publishing date: Jul 27, 2020  •  Last Updated 17 days ago  •  4 minute read Nathan Dery, left, Philippe Jonathan Guerre, Kenley Louis and Shawn (last name withheld) are among a group of nine young Black men who came to a Repentigny park to play basketball in late May and left with a total of nearly $12,000 in tickets for not respecting COVID-19 measures. The Repentigny police force ...
  • Un enseignant dit être victime de profilage racial
    CAMILLE GARNIER – JDEM Un enseignant de Repentigny qui dit être victime de profilage racial a déposé une plainte contre la police après avoir été arrêté quatre fois en plus d’avoir été menotté sous les yeux d’un élève. « Je ne suis pas membre de gang, je ne fume pas, je ne bois pas. Pourtant, quand je quitte chez moi, je dois me méfier », s’indigne François Ducas, âgé de 50 ans et enseignant à l’école l’Horizon de Repentigny. À plusieurs reprises en 2016 et 2017, l’homme d’origine haïtienne dit avoir vécu le même scénario. Alors qu’il roule en ...
  • Les parents affirment que les événements ont miné la confiance des jeunes envers la police
    Les parents affirment que les événements ont miné la confiance des jeunes envers la police La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse donne raison à deux garçons mulâtres, âgés de 12 ans à l’époque, qui affirmaient avoir été victimes de profilage racial après avoir été arrêtés par la police de Repentigny pour un crime qu’ils n’avaient pas commis. La Ville conteste toutefois cette décision et refuse de dédommager les jeunes comme prescrit par la Commission. Les faits remontent à plus de cinq ans alors que les deux amis jouaient dans le stationnement d’un restaurant à la marina de Repentigny, où ils ...
  • Profilage racial: ce serait « systémique » à Repentigny
    Profilage racial: ce serait « systémique » à Repentigny La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) aurait suspendu ses enquêtes sur les nombreuses plaintes de «profilage discriminatoire» qu’elle a reçues ces derniers mois impliquant «certains corps policiers du Québec » notamment à Repentigny en vue de pouvoir reprendre les investigations d’un point de vue  systémique. C’est le Centre de recherche action sur les relations raciales (CRARR) qui en fait état dans un communiqué. Le CRARR dit avoir mis la main sur la copie d’une lettre en ce sens que la Commission a envoyée à l’avocat ...
  • Ils n’en peuvent plus du profilage racial à Repentigny
    Contrôles d’identité injustifiés, arrestations, questions déplacées et filature : des résidents de Repentigny d’origine haïtienne sont exaspérés par l’attitude des policiers de leur ville et s’estiment victimes de profilage racial.    «Ce n’est pas compliqué, si je croise une police je sais que quasiment à chaque fois je vais me faire contrôler, soupire Mardochée Cion, 19 ans. Une fois, on m’a même intercepté alors que je sortais tranquillement du gym à pied avec mon frère.»   Harcèlement    Le jeune homme fait partie des douze témoins qui ont raconté au Journal le profilage racial qu’ils disent subir ou avoir subi face à la police de Repentigny.     Ces ...
  • Profilage racial à Repentigny: QS invite la CAQ à freiner ces «actions abusives»
    Photo: Photo fournieAlexandre Leduc estime que sa troisième fois sera la bonne dans Hochelaga-Maisonneuve. Le député solidaire d’Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc, a réagi jeudi depuis la colline parlementaire au cas d’un jeune Noir, natif de Repentigny, qui soutient être victime de profilage racial par les policiers. L’élu a notamment interpellé la nouvelle ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, sur ses «intentions pour faire cesser cette injustice». Dans un article paru mercredi, Métro expliquait que le dossier de plainte de Stanley Jossirain contre 15 policiers de Repentigny serait tellement volumineux que l’organisme qui le soutient, le Centre de recherche action sur les relations raciales (CRARR), a ...
  • Le pire cas de profilage racial par des policiers serait à Repentigny
    Photo: Mathias Marchal Le dossier de plainte de Stanley Jossirain contre 15 policiers de Repentigny serait tellement volumineux que l’organisme qui le soutient, le Centre de recherche action sur les relations raciales (CRARR), a décidé pour une première fois de viser aussi la chef de police. Avalanche de contraventions (1500$ en 6 mois) pour des motifs parfois futiles. Vérifications de papiers d’identité plusieurs fois par semaine. Arrestations musclées avec menottage laissant des traces plusieurs jours. Le quotidien de Stanley Jossirain n’est pas rose depuis qu’il est en conflit larvé avec la police de Repentigny. Cette escalade des mots et des gestes a culminé lorsqu’un ...
  • Le profilage racial aussi dénoncé à Repentigny
    REPENTIGNY | Une dizaine de citoyens noirs ont dénoncé mardi au conseil de ville de Repentigny le profilage racial auquel ils auraient fait face depuis plusieurs années par la police municipale. La mairesse de Repentigny s’est voulue rassurante alors que la dizaine de résidents noirs faisaient part de leurs préoccupations. Chantal Deschamp Mairesse « La discrimination raciale n’a pas sa place à Repentigny, on ne veut pas voir ça ici, et ce n’est pas encouragé », a martelé Chantal Deschamps, qui a tenu un discours d’une douzaine de minutes sur le sujet dès le début de la séance mensuelle du conseil. Cette intervention survient au ...
  • Profilage ethnique : poursuite de 200 000 $ contre la police de Repentigny
    Profilage ethnique : poursuite de 200 000 $ contre la police de Repentigny René Saint-Louis (accéder à la page de l’auteur) René Saint-Louis Publié le 25 mars 2019 Un jeune homme de Repentigny qui soutient avoir été victime de profilage ethnique a déposé une série de plaintes devant la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Il réclame 200 000 $ à la Ville et au corps de police en dommages moraux et punitifs. Sa plainte n’est pas la seule qui vise la police de Repentigny. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre) Représenté par le Centre de recherche-action en relations raciales, Stanley Jossirain poursuit la ville ...
  • Profilage racial à Repentigny : une enquête exigée
    Des résidents de Repentigny dénoncent le traitement dont ils estiment être victimes de la part du corps policier de la Ville. Ils demandent à la ministre de la Sécurité publique du Québec de mettre sur pied une enquête sur des pratiques de profilage racial et de harcèlement policier à l’endroit d’hommes noirs dans la municipalité. « Depuis le mois d’octobre 2018, le CRARR a déposé 10 plaintes en lien avec du profilage racial auprès de la Commission des droits de la personne », explique Alain Babineau, conseiller pour le Centre de recherche-action en relations raciales (CRARR). Il affirme qu’il y a un problème systémique dans ...
  • Les visages du profilage
    Sophie Bellemare et son fils Shewany Tshilombo ont porté plainte pour profilage devant le Commissaire à la déontologie policière après une interpellation jugée douteuse en 2013. Insatisfaits, ils se sont ensuite tournés vers la Commission des droits de la personne, qui a donné raison aux plaignants et recommandé à la police des «mesures de redressement» dont le versement d’une somme. Mais la police n’accepte pas cette conclusion. La Commission a donc intenté un recours devant le Tribunal des droits de la personne au nom des victimes contre la police. Il n’y a pas eu de condamnation jusqu’à maintenant. Le mois dernier, ...
  • Les policiers de Repentigny accusés de profilage racial
    Les policiers de Repentigny accusés de profilage racial Un reportage de Radio-Canada révèle que des résidents de Repentigny d’origine haïtienne accusent la police de leur ville de profilage racial. Ils demandent à la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, de mener une enquête et de mettre le service de police sous tutelle. Ces quatre résidents, avec l’appui du Centre de recherche-action sur les relations raciales, dénoncent des arrestations et des détentions abusives et discriminatoires, des interpellations à répétition, du harcèlement et du profilage. Les résidents se feraient régulièrement poser des questions par les policiers comme: “Vous ...
  • Profilage racial à Repentigny: quand des enfants de 12 ans se font arrêter pour rien
    Profilage racial à Repentigny: quand des enfants de 12 ans se font arrêter pour rien 22 novembre 2019 Photo: CBC La question du profilage racial a fait couler beaucoup d’encre dans les médias nationaux dans les derniers mois. La mairesse Chantal Deschamps affirmait d’ailleurs au mois d’octobre que la ville allait s’attarder au problème et que ses policiers avaient récemment suivi une formation de la Commission des droits de la personne. En attendant, La Presse a publié ce vendredi matin un dossier évoquant entre autres un cas particulièrement troublant survenu en 2013. Le dossier intitulé « Les visages du ...
  • POLICE DE REPENTIGNY : ENCORE UN AUTRE CAS DE PROFILAGE RACIAL CONTRE UN CITOYEN NOIR
    POLICE DE REPENTIGNY : ENCORE UN AUTRE CAS DE PROFILAGE RACIAL CONTRE UN CITOYEN NOIR Montréal, 18 avril 2019 — Le CRARR est saisi d’un nouveau cas de profilage racial à Repentigny dont a été la cible un homme noir dans la quarantaine, qui a été intercepté sans raison par la police alors qu’il marchait tranquillement dans la rue.Monsieur B. a été interpellé et détenu, ses affaires fouillées par deux policiers qui l’ont suivi et qui ont trouvé un prétexte pour lui émettre une contravention pour violation d’un règlement municipal. Il a confié le mandat au CRARR de l’assister pour déposer ...
  • Residents seek inquiry into complaints of racial profiling by Repentigny police
    Residents seek inquiry into complaints of racial profiling by Repentigny police Fo Niemi is asking black individuals — residents and visitors — in Repentigny to contact CRARR if they have had similar experiences there. Author of the article: Mia Anhoury Publishing date: Jul 11, 2019  •  Last Updated 10 months ago  •  4 minute read Leslie Blot is seen during a press conference at the CRARR office in Montreal, on Wednesday, July 10, 2019. Allen McInnis / Montreal Gazette Trending Masks not required in classrooms: Quebec revises back-to-school plans   Serial rapist Michel Cox charged with kidnapping Outremont teen Canadiens Notebook: Flyers goalie Carter Hart set to face boyhood idol with Video Laval ...
  • PROFILAGE RACIAL : LA COMMISSION DES DROITS SUSPEND LES ENQUÊTES SUR LES PLAINTES CONCERNANT LES POLICIERS DE LA VILLE DE REPENTIGNY
    PROFILAGE RACIAL : LA COMMISSION DES DROITS SUSPEND LES ENQUÊTES SUR LES PLAINTES CONCERNANT LES POLICIERS DE LA VILLE DE REPENTIGNY Montréal, 4 décembre 2019 — La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse suspend dès cette semaine, ses enquêtes sur les plaintes de « profilage discriminatoire » qu’elle a reçues ces derniers mois et qui impliquent « certains corps policiers du Québec ». Dans une lettre adressée à l’avocat de la Ville de Repentigny visée par de nombreuses plaintes de profilage racial et dont le CRARR a reçu copie, la Commission déclare qu’elle « considère ...
  • La commission des Droits de l’homme et de la Jeunesse du Québec
    La commission des Droits de l’homme et de la Jeunesse du Québec La commission des Droits de l’homme et de la Jeunesse du Québec La commission des Droits de l’homme et de la Jeunesse du Québec recommande aussi à la Police de Repentigny de former ses membres sur les risques de profilage de gens de couleur et passer en revue ses procédures liées au traitement d’enfants âgés de moins de 14 ans.« Nous avons de plus en plus des cas de gens vivant dans les petites villes à l’extérieur de Montréal, d’endroits comme Terrebonne, Repentigny, St Jérôme, parce que les gens de Montréal ...
  • Repentigny:la police traiterait les jeunes noirs différemment
    Après avoir reçu des amendes totalisant près de 12 000 dollars pour avoir joué au Parc de la Seigneurie ( Le Gardeur), sans la permission des autorités en période pandémie,  une dizaine de jeunes noirs de Repentigny, âgés entre 16 et 21 ans, dénoncent une « politique de deux poids deux mesures » dans l’application de la loi  par le Service de police de la Ville de Repentigny (SPVR) vis-à-vis des jeunes blancs du secteur. L’histoire remonte au 22 mai dernier. Une vingtaine de jeunes, en majorité des Haïtiens, jouaient au basket afin de se dégourdir les jambes après plus de deux mois coincés ...
  • La «Politique» du SPVM est un «coup d’épée dans l’eau»
    La « Politique sur les interpellations » présentée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le 8 juillet dernier, «ne va absolument rien changé dans la problématique du profilage racial», analyse Me Fernando Belton, jeune avocat de race noire au Barreau du Québec qui prône plutôt une modification du Code de la sécurité routière. Cette politique, qui sera en vigueur cet automne, fruit de 160 consultations externes, notamment auprès de membres de différentes communautés ethnoculturelles, d’organismes communautaires d’entraide et de tables de concertation citoyenne, invite dorénavant les policiers à fonder leurs interpellations « sur des faits observables ». Des « Principes d’application » et ...