LAKAY MEDIA profilage-Repentigny NOIRS AU VOLANT, FIERS ET LIBRES : DEUXIÈME CONVOI POUR LIVRER DES REVENDICATIONS CONTRE LE PROFILAGE RACIAL AU BUREAU DU PREMIER MINISTRE LEGAULT À L’ASSOMPTION

NOIRS AU VOLANT, FIERS ET LIBRES : DEUXIÈME CONVOI POUR LIVRER DES REVENDICATIONS CONTRE LE PROFILAGE RACIAL AU BUREAU DU PREMIER MINISTRE LEGAULT À L’ASSOMPTION

« NOIRS AU VOLANT, FIERS ET LIBRES » : DEUXIÈME CONVOI POUR LIVRER DES REVENDICATIONS CONTRE LE PROFILAGE RACIAL AU BUREAU DU PREMIER MINISTRE LEGAULT À L’ASSOMPTION

Montréal, le 30 août 2020 — Une quarantaine de voiture conduites par des membres des communautés noires de Montréal se jointes à une trentaine de voitures conduites par des résidents noirs de la Lanaudière dans un 2e convoi qui s’est rendu au bureau de comté du Premier ministre François Legault à l’Assomption pour lui présenter une liste de mesures contre le profilage racial au Québec.Le 5 juillet dernier, le premier convoi, sous le thème « Noirs au volant, fiers et libres », avait attiré plus de 200 voitures venant des quatre coins de l’Île de Montréal, dont le but était de dénoncer le profilage racial et l’interpellation abusive des conducteurs noirs par la police.

Le 2e convoi a interpellé directement le Premier ministre pour que celui-ci et son gouvernement agissent concrètement contre le profilage racial dans l’ensemble du Québec; il a eu lieu deux jours avant la consultation publique de la Commission de la sécurité publique de Montréal qui porte sur la politique d’interpellation policière du SPVM.

Les conducteurs ont visé l’Est de Montréal et la région de Lanaudière en particulier. Cette région, qui englobe les municipalités de Repentigny, Terrebonne, Mascouche et L’Assomption, est notoire pour les interpellations policières abusives, discriminatoires et anormalement fréquentes des résidents noirs au volant de leur auto.

Le convoi a été escorté par une douzaine de motocyclistes noirs du groupe Hilarious Riders, et par les services de police de Montréal, de Repentigny et de l’Assomption et par la Sûreté du Québec.

Les dix revendications, dont celles demandant l’adoption d’une loi pour interdire le profilage racial au Québec et la diversité raciale et ethnique dans la nomination des membres du conseil d’administration de l’École nationale de police et du Comité de déontologie policière, ont été présentées les porte-parole du Comité organisateur, à la directrice du bureau de comté du Premier ministre Legault.

Le CRARR s’est jointe à plusieurs organismes des communautés noires de Montréal et de Lanaudière pour organiser les deux convois, dont la CACOH, Lakay Média et Miss Haïti Canada.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *